MIEL BEEZOU

MIEL BEEZOU

BEEZOU, le miel récolté dans les rûches de l’Aéroport Toulouse-Blagnac :

Depuis de nombreuses années, Aéroport Toulouse Blagnac est engagé dans une démarche de Responsabilité Sociétale d’Entreprise (RSE).
À ce titre, l’aéroport s’est associé à un apiculteur professionnel local, Jean-Claude CHIBARIE, pour implanter des ruches sur la plateforme.

Cette coopération originale, mettant en valeur notre politique sur la biodiversité, a permis d’installer 160 ruches (40 en 2017, 80 en 2018 et 40 en 2019). Chaque ruche compte une reine et 50 000 abeilles, ce qui fait de l’aéroport Toulouse-Blagnac le premier aéroport au monde en nombre d’abeilles. L’objectif est d’avoir 1 abeille par passager à l’horizon 2022.

Le premier avantage de notre aéroport est de s’étendre sur 700 hectares de terrains dont plus de la moitié sont des espaces verts. Nous disposons donc d’un lieu riche en biodiversité auquel s’ajoutent des jardins fleuris de maisons individuelles et des espaces publics dans un rayon de 3 km autour de la plateforme. De plus, nous disposons sur nos espaces verts, tant côté pistes que côté ville, de prairies naturelles.

Enfin, nous savons que de nombreuses ruches ont déjà vu le jour en milieu urbain. Elles produisent souvent plus de miel qu’à la campagne car le milieu urbain bénéficie d’une plus grande offre de pollen et d’une température supérieure en ville (effet îlot de chaleur). À l’aéroport, l’avantage est que nous disposons, en plus, d’une zone bien ventilée et dont la qualité de l’air est, au final, meilleure qu’en ville.

La production des ouvrières, en 2017, a été de 540 kg de miel et 1 200 kg en 2018.

En septembre 2018, pour le plus grand bonheur des passagers, la marque Beezou et sa nouvelle mascotte ont été créées.
Dans un packaging original, Beezou présente le délicieux nectar d’un miel récolté en Aéroport.
Inscrit dans le cadre du développement durable, ce miel vous invite à une nouvelle expérience gustative certifiée 100 % qualité.

Beezou est en vente en salle d'embarquement dans le Duty Free, auprès des produits locaux, ainsi que dans les boutiques RELAY hall D, RELAY portes 20 à 29 et RELAY portes 1 à 9.

MIEL BEEZOU

 

Le saviez-vous ?

Côté environnemental, implanter des abeilles permet de contribuer à la préservation de la biodiversité. Sans abeilles, nous assisterions à un appauvrissement de nos ressources et donc des espèces et des écosystèmes qui y sont liés, car elles représentent un facteur essentiel de pollinisation de nombreuses plantes et arbres fruitiers. Ces petits insectes contribuent à polliniser 70% de nos cultures françaises. En bref, sans abeilles, pas de fraises, d’aubergines, de poires ou de carottes… En installant des ruches, nous œuvrons donc pour la biodiversité, mais aussi pour la production alimentaire. C’est pourquoi ce projet a aussi une dimension sociétale.

Sans les abeilles, notre alimentation serait plus limitée : il faudrait dire au-revoir aux fruits et aux légumes, mais aussi au cacao et au café. Et bien sûr, il n’y aurait plus de miel.

En 10 ans, 14 milliards d’abeilles ont été tuées en France. 2 000 à 3 000 apiculteurs cessent leur activité chaque année, du fait de la culture intensive (diminution de la diversité des plantes) et de l’utilisation d’insecticides, pesticides, fongicides… L’urbanisation croissante, le non-respect des écosystèmes, l’assèchement des zones humides appauvrissent et détériorent les ressources en nectar et pollens nécessaires au développement de l’abeille. Selon l’UNAF (Union Nationale des Apiculteurs de France), si 80% des espèces de plantes à fleurs et à fruits sont pollinisées par les abeilles, 20 000 plantes en Europe seraient menacées par la perte des abeilles.

Toutes les études menées autour de l’implantation de ruches sur un aéroport montrent que le miel répond à la règlementation européenne en termes de qualité. À l’aéroport d’Hambourg, par exemple, des ruches ont été implantées par Airbus à quelques centaines de mètres des pistes d’atterrissage afin de mesurer les niveaux de pollution dans un rayon de 3 kilomètres autour de l'aéroport. Selon les techniciens d’Airbus, les résultats révèlent que les taux de pollution sont bien en-dessous des limites autorisées. En France, les aéroports de Paris, de Lyon, de Beauvais et de Montpellier ont aussi installé des ruches au pied des pistes. Le miel a été étudié et jugé apte à la consommation.

En savoir plus sur le miel Beezou