no_message

Charles Champion, nouveau président du Conseil de surveillance d’ATB

Mercredi, 30 Mai, 2018
Charles Champion / Philippe Crébassa - ATB

Les actionnaires d’Aéroport Toulouse-Blagnac, réunis ce mercredi 30 mai en Assemblée générale, ont désigné Charles Champion pour succéder à Anne-Marie Idrac à la présidence du Conseil de surveillance. Philippe Crébassa sera  le nouveau président du Directoire, en remplacement de Jean-Michel Vernhes.

 

Les actionnaires d’Aéroport Toulouse-Blagnac étaient réunis en assemblée générale annuelle, ce mercredi 30 mai, pour dresser le bilan de l’année 2017, marquée par une forte hausse du trafic aérien (9,2 millions de passagers, +14,6 %). Cette croissance exceptionnelle a porté la bonne santé financière de l’entreprise ; dans ce contexte, l’assemblée a voté la distribution de 13,8 M€ de dividendes à ses actionnaires.

La gouvernance était l’autre point majeur à l’ordre du jour. Anne-Marie Idrac ayant décidé de ne pas renouveler son mandat, c’est Charles Champion qui a été désigné par les actionnaires pour lui succéder. Charles Champion, qui a dirigé le programme A380 d’Airbus, puis fut président d’Airbus Opération SAS jusqu’en 2017, prendra ses fonctions au mois d’août. La  période transitoire sera assurée par Alain Di Crescenzo (président de la CCI d’Occitanie), vice-président du Conseil de surveillance.

À la suite de l’assemblée générale s’est tenue une cession du Conseil de surveillance, au cours de laquelle quatre nouveaux membres ont fait leur entrée dans la gouvernance, en remplacement de personnalités dont les mandats arrivaient à échéance :

  • Marcus Balmforth
  • Charles Champion
  • Mike Poon
  • Wei Zhang

Le Conseil de surveillance a également désigné Philippe Crébassa, jusqu’alors directeur-adjoint de l’ENAC, pour succéder à l’actuel président du Directoire, Jean-Michel Vernhes. Une assemblée qui a souligné la qualité du travail accompli par Jean-Michel Vernhes depuis son arrivée, en 1999.

« En deux décennies, il a transformé l’aéroport et doté Toulouse d’une infrastructure performante, qui sert autant l’économie locale que le tourisme. Jean-Michel Vernhes et ses équipes ont développé le trafic aérien grâce à une offre de destinations toujours plus large, construit les Halls A et D et engagé l’aéroport dans le développement durable à travers la réduction des émissions carbone, les projets Commute ou Hyport, souligne Anne-Marie Idrac. Jean-Michel Vernhes s’est par ailleurs fortement investi dans l’ouverture du capital d’ATB, en 2015 et je salue son engagement sur le projet porté par les actionnaires de Casil Europe, projet qui entre désormais dans sa phase finale et dotera Toulouse d’un aéroport au meilleur niveau des standards européens. C’est un grand professionnel, unanimement reconnu, avec lequel nous avons partagé la même vision du développement de l’aéroport. Je souhaite aujourd’hui pleine réussite à son successeur, Philippe Crébassa, auquel le Conseil de surveillance a confié la mission de poursuivre le travail engagé en s’appuyant sur les équipements mis en service cette année. Dès la rentrée, Il y travaillera avec Charles Champion, bien connu dans le monde aéronautique, dont l’expérience et l’engagement ont participé à la renommée d’Airbus. Avec Charles Champion, l’aéroport de Toulouse-Blagnac va poursuivre sa croissance maîtrisée et durable. Je forme le vœu que sous sa gouvernance se renforcent les échanges constructifs entre actionnaires, dépassant les différences culturelles de chacun pour faire avancer ce partenariat public-privé qui doit constituer une force, au bénéfice de tous. Je veux enfin rendre hommage aux salariés d’ATB, pour leur professionnalisme et leur capacité à s’adapter aux évolutions de l’entreprise. Ils l’ont prouvé : on peut compter sur eux pour rendre le meilleur service possible aux passagers, même au plus fort des périodes de travaux. Ils seront encore là, demain, pour porter l’ambition de la nouvelle gouvernance », conclut Anne-Marie Idrac.

Charles Champion a ajouté : « Je suis fier et impatient de prendre part à ce projet : transformer le plus grand aéroport d’Occitanie pour offrir à nos passagers les services d’une plateforme internationale, bien intégrée dans son environnement, c’est un défi passionnant ! Cet enthousiasme, que j’ai mis auparavant dans les projets sur lesquels j’ai travaillé chez Airbus, je souhaite le partager avec l’ensemble des actionnaires et les salariés d’ATB. Avec Philippe Crébassa, je suis convaincu que nous allons faire du bon travail, dans l’esprit de ce qui a été réalisé jusqu’alors par Anne-Marie Idrac et Jean-Michel Vernhes. »