no_message

Témoignage

Sylvie Latger – Leader Accueil Informations, Aéroport Toulouse-Blagnac

Il y a deux intérêts à devenir Airport helper. Le premier est individuel, il permet d’avoir le sentiment d’appartenir à un groupe uni et homogène: les employés de l’aéroport sans distinction de société. Le deuxième est tourné vers le client, être airport helper nous unit tous dans un même objectif d’aide, de soutien, que l’on soit loueur de véhicule, personnel de nettoyage ou de l’accueil info, on connait tous l’aéroport et son fonctionnement et on peut apporter ces connaissances aux clients qui en ont besoin.

La séance de sensibilisation permet de rencontrer du personnel d’autres sociétés et d’échanger car le quotidien le permet peu. Il est facile de croiser les gens pendant des années sans leur parler et c’est dommage. Pour certains, elle est évidemment source d’apprentissage sur le fonctionnement de l’aéroport et les bonnes réponses à apporter au client.

Etre airport helper ne change pas du tout le quotidien, la seule différence, c’est que lorsqu’un client  vous pose une question et voit votre badge, il se dit: « Dans cet aéroport, il y a des gens pour m’aider » et c’est rassurant pour lui.

Il faudrait que tous les employés soient airport helper et que cela fasse partie des formations ou informations données dans chaque société, ça éviterait à certains de penser qu’il n’y a que l’accueil info qui puisse aider les gens !

Patrice Bambou – Brinks

C’est ma responsable qui m’a proposé de devenir Airport Helper et j’ai accepté avec plaisir… Etant en uniforme je suis déjà régulièrement interpellé par les passagers à la recherche d’information. Alors être Airport Helper était une évidence pour moi car aider les gens fait partie de notre métier.

Abdelkader Derragui – Lancry

J’ai un métier qui me fait circuler dans l’aérogare, j’observe les passagers et quand je les sens stressés ou un peu perdus je me dirige vers eux avec le sourire pour les aider. C’est aussi ça le service : tendre la main en étant là, en rassurant, en orientant…

Souhila Azraibi – Travelex

Où est ma porte d’embarquement, où se trouvent les comptoirs des tour-opérateurs, où se situe la douane pour la détaxe, dans quel hall dois-je m’enregistrer…?

Ce sont toujours les même questions qui reviennent !

La formation nous a permis de compléter nos connaissances de l’aérogare et de pouvoir ainsi renseigner les passagers quelles que soient leurs questions.