INFO - Trafic et mesures sanitaires :

Pour toute information complémentaire et les recommandations en temps réel : www.gouvernement.fr/info-coronavirus.

Toulouse, une silicon Valley pour les PME du secteur spatial

Jeudi, 13 Février, 2020

Toulouse et son agglomération est un pôle de référence au niveau mondial pour le domaine des satellites et de l’innovation spatiale. La capitale mondiale de l’aéronautique regroupe à elle seule 30% de l’ensemble des effectifs salariés européen du secteur spatial. Au-delà des grands mastodontes du marché, comme Airbus Defense&Space et Thales Alenia Space, ce sont surtout les PME, TPE et start-up qui tirent la croissance en visant les étoiles.

Avec l’arrivée du Cnes au début des années 60 à Toulouse, de nombreuses petites structures satellitaires à l’agence nationale ont commencé à voir le jour, permettant aux grands industriels de gagner en réactivité. Au fur et à mesure des décennies et grâce au dynamisme du secteur, elles se sont regroupées en pôle de compétitivité, n’hésitant pas à jouer collectif pour être complémentaires. L’an passé, une douzaine de sociétés rassemblées sous l’étiquette Newspace Factory ont créé une taskforce afin de répondre aux besoins des acteurs internationaux des constellations de satellites. Parmi elles : Anywaves, Callisto, Comat. Elles ont déjà de solides références avec des contributions à des programmes internationaux majeurs comme la station spatiale internationale, la mission Rosetta, le programme Insight de la Nasa pour l’étude de Mars… Avec la proximité également des organismes de formation comme Supaero-Isae ou l’ENAC qui fournissent un vivier de diplômés du secteur, Toulouse a de beaux jours à vivre parmi les étoiles.