no_message

Le Plan de Gêne Sonore (PGS) est l’outil de mise en œuvre du dispositif d’aide à l’insonorisation des riverains. C’est lui qui définit les zones géographiques concernées autour de l’aéroport.

Le Plan de Gêne Sonore (PGS)

Le Plan de Gêne Sonore a pour objet de représenter la gêne sonore autour des aéroports et de définir l’espace géographique dans lequel des locaux peuvent bénéficier de l’aide à l’insonorisation.

Il est construit en tenant compte à court terme de différents paramètres :

  • le trafic en nombre de mouvements (atterrissages, décollages) par type d’appareil
  • le niveau de bruit de certification des avions
  • les trajectoires
  • l’heure de passage (jour, soirée, nuit)

La mise en relation de ces données aboutit au calcul d’un indice de bruit (Lden) sur une journée moyenne en tous points situés au voisinage de l’aéroport.

Trois zones sont définies :

  • zone I, gêne très forte, limitée par l’indice Lden 70
  • zone II, gêne forte, Lden 70> indice > Lden 65
  • zone III, gêne modérée, Lden 65> indice > Lden 55

Le Plan de Gêne Sonore est révisé régulièrement. Le PGS actuel de Toulouse dit « PGS 2004 » date du 31 décembre 2003.

Consultez le Plan de Gêne Sonore en vigueur

Le PGS de l'Aéroport Toulouse-Blagnac en vigueur date du 31 décembre 2003 :

PGS basse définition (480 Ko)

PGS haure définition (3,7 Mo) 

Vous pouvez également contacter le service urbanisme de votre mairie qui possède les cartes détaillées du Plan de Gêne Sonore.
 
Contacts services urbanisme des mairies concernées par le PGS

En savoir +

La rubrique dédié au PGS sur le site de l'ACNUSA

Contactez le service environnement (cordonnées, horaires d’ouverture + plan d’accès)

Voir aussi notre rubrique Questions/Réponses