no_message

Perspectives 2017

perspectives 2015

LES NOUVEAUX SERVICES

Tout au long de l’année 2017, l’aéroport adaptera son offre de services aux nouveaux parcours clients qui seront déployés en raison des travaux dans l’aérogare, pendant cette année de grands chantiers. Les équipes de l’aéroport seront mobilisées pour proposer les parcours les plus efficaces, pendant cette phase de cohabitation avec les travaux.

PLUS DE COMMERCES EN AÉROGARE

Une offre commerciale plus conséquente dans le satellite du Hall D, en zone internationale, avec un nouveau point presse, restauration et duty free, ainsi qu’une nouvelle offre de restauration dans le Hall B, adaptée aux passagers de la Navette Air France.

UN PARC AUTOS PREMIUM DANS LE P1

Très bien situé face au Hall D, facile d’accès pour les passagers pressés et qui voyagent sur de courtes durées, bénéficiant d’une entrée et sortie dédiées, le rez-de-chaussée du parc autos P1 (Res@P1) est affecté depuis deux ans au stationnement à la réservation pour les abonnés qui fréquentent très régulièrement l’aéroport.

ATB va rénover le 1er étage du parking (180 places) pendant l’été et élargir les places de stationnement. Cette rénovation transformera le parc Res@P1 en un nouveau parc Premium qui accueillera, à la rentrée de septembre, les abonnés et les réservations Premium.

DES OFFRES SUPPLÉMENTAIRES POUR STATIONNER

À partir du mois d’avril, pour ceux qui partent en week-end, une nouvelle offre de stationnement réservable sur le site internet de l’aéroport, avec des prix attractifs pour 2, 3 et 4 jours. Une offre de stationnement pour les vacances sera également proposée sur le Res@P2.

LE SALON CROIX DU SUD MONTE EN GAMME

Le Salon La Croix du Sud engagera, en fin d’année, des travaux d’extension du 1er étage pour répondre à la fréquentation en hausse du salon.

DIVERSIFICATION IMMOBILIERE

UN NOUVEAU HANGAR À CORNEBARRIEU

Déjà engagé sur un hangar de peinture, construit et loué à Sabena en 2016, l’aéroport a lancé un nouvel appel à projet pour la création d’un nouveau bâtiment sur la zone Menvielle, à Cornebarrieu. Ce projet, qui suscite l’intérêt d’industriels du secteur aéronautique, permettra au groupe Aéroport Toulouse-Blagnac de poursuivre son engagement dans la filière aéronautique en tant qu’investisseur et futur propriétaire d’un bâtiment dédiée à l’industrie.

DEVELOPPEMENT DURABLE

UNE CENTRALE PHOTOVOLTAIQUE SUR LA PARC AUTOS P2

Le projet de construction d’une centrale photovoltaïque sur le parc autos P2, en partenariat avec la société ARMOGREEN, a été retenu dans le cadre de l’appel à projets national de la Commission de Régulation de l’Energie.

Cette centrale répondra à l’un des enjeux de la politique environnementale d’ATB et à un objectif de son plan stratégique : réaliser un projet majeur en énergie renouvelable sur le site de l’aéroport. La production attendue est de 1 100 MWh/ an, soit quasiment la consommation électrique du parc autos.

L’AÉROPORT VA PRODUIRE DU MIEL

En coopération avec un agriculteur et apiculteur local, 40 ruches seront implantées à l’aéroport, en mars, avec l’objectif final d’une abeille par passager de l’aéroport. Ce projet s’inscrit dans la préservation de la biodiversité, un des volets du plan stratégique Grand Ciel +. L’aéroport sera partenaire du projet, depuis l’implantation des ruches jusqu’à la commercialisation du miel produit par les abeilles.

DES INITIATIVES POUR RÉDUIRE LES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE

Face aux enjeux de qualité de l’air et de lutte contre les gaz à effet de serre (GES), ATB fédère les acteurs de la plateforme pour engager de nouvelles actions. Un travail commun va être lancé pour :

  • atteindre les objectifs fixés aux aéroports dans le cadre la loi de transition énergétique, en matière d’amélioration de la qualité de l’air et maîtrise des émissions de gaz à effet de serre ;

  • préparer le niveau 3 de l’Airport Carbon Accreditation, décerné par l’ACI Europe (Airports Council International Europe) aux plateformes engagées dans la maîtrise de leurs émissions carbone.

ATB, PARTENAIRE DE PROJETS SUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE DU TERRITOIRE

L’aéroport s’est engagé dans des projets locaux tels qu’HyPort et DEMETER, qui convergent avec les objectifs RSE de son plan stratégique Grand Ciel +.

LE PROJET HYPORT

La Région Occitanie a lancé le projet HyPort, dans le cadre de l’appel à projet national « Territoires Hydrogène » qui a pour objectifs de :

  • concevoir, mettre en place et valider des écosystèmes hydrogène économiquement viables et pérennes sur des zones aéroportuaires ;

  • développer une activité de recherche, industrielle et économique autour de l’hydrogène ;

  • animer et développer l’écosystème hydrogène en vue de le répliquer sur d’autres sites (aéro) portuaires ;

  • au-delà des sites aéroportuaires, renforcer le développement des autres piliers stratégiques identifiés pour la région : tourisme vert, biohydrogène, développement des énergies renouvelables et stockage d’énergie.

LE PROJET DEMETER

L’aéroport participe activement au projet DEMETER (DEMonstrateur des Engagements Territoriaux pour la Réduction des émissions) lancé par Toulouse Métropole, et qui va agréger différentes initiatives pour réduire la consommation énergétique de la plateforme, réduire les émissions polluantes et la consommation de ressources.

25 actions ont été identifiées à ce jour, dont :

  • la mise en place d’un système d’éclairage intelligent sur la plateforme ;

  • la mutualisation des Plans de Déplacement Entreprises ou du volet « Air » des études d’impacts ;

  • le développement et l’expérimentation d’une filière Biocarburants « Aviation » en France, qui vise à faire de Toulouse-Blagnac le premier aéroport français avitaillé en bio-kérosène.

Chacune de ces initiatives contribuera à l’actualisation du Plan Climat Air Energie Territorial de Toulouse Métropole. Le lancement officiel est prévu en début d’année 2017.