Les meilleurs salariés covoitureurs de la zone aéroportuaire récompensés

Vendredi, 28 Juin, 2019

Quatre entreprises de la zone aéroportuaire, engagées aux côtés de Toulouse Métropole pour décongestionner le trafic routier du secteur, ont lancé un concours original auprès de leurs salariés. Un défi vertueux, qui s’appuie sur l’usage d’une application de covoiturage. Ce 28 juin, l’heure était à l’annonce des résultats.

L’aéroport de Toulouse-Blagnac, Airbus, ATR, Safran : ces quatre entreprises de la zone aéroportuaire se sont engagées fin 2017 dans le projet européen COMMUTE* piloté par Toulouse Métropole, pour améliorer la mobilité sur ce territoire dont le réseau routier est engorgé aux heures de pointe, tout en réduisant les émissions de CO² de la zone d’activité.

L’une des initiatives était de promouvoir le covoiturage, en alternative à la voiture solo. Les partenaires ont fait le choix de Karos, une application de court-voiturage dédiée aux trajets domicile-travail, qui complète les réseaux de transport en commun en zones périurbaines et rurales.

Depuis septembre 2018, les 38 000 salariés des quatre entreprises bénéficient de cette solution de covoiturage. Pour les inciter à s’inscrire et faire grandir la communauté de covoitureurs sur la zone d’expérimentation de COMMUTE, les entreprises ont lancé trois défis à leurs collaborateurs, dans la période du 3 au 14 juin :
- Le salarié ayant effectué le plus de covoiturages,
- Le salarié ayant fait le plus de covoiturages avec le plus de personnes différentes,
- Le salarié ayant effectué son premier covoiturage et ayant le plus covoituré.

Un quatrième défi a été lancé, interentreprises celui-ci : atteindre le nombre de 40 000 covoiturages sur la zone COMMUTE depuis le lancement de l’expérimentation, fin septembre 2018. Défi réussi ! Le jour de la remise des prix, ce cap symbolique était franchi et Karos affiche 43 513 covoiturages au compteur.

Ce vendredi 28 juin, les quatre entreprises et leurs salariés étaient réunis à l’aéroport de Toulouse-Blagnac pour récompenser les covoitureurs les plus actifs.

Les prochaines étapes de cette démarche commune ? Amplifier l’usage du covoiturage dans chaque entreprise engagée et créer des places de parking dédiées aux covoitureurs.

Les chiffres clés de l’opération :
- Plus de 40 000 covoiturages réalisés
- 3 128 covoitureurs sur la zone aéroportuaire
- 50 nouveaux covoitureurs sur la période du challenge
- 45 tonnes d’émissions de CO² évitées
- 27 minutes gagnées par trajets et par passager covoitureur, en moyenne (gain de temps total : 9 374 heures)
- Trajet moyen effectué par les covoitureurs : 16km pour un passager, 22 km pour un alternant (covoitureur tantôt conducteur, tantôt passager)
- 319 000 km évités.

* Le 10 octobre 2017, la Commission européenne a sélectionné le projet toulousain COMMUTE parmi 200 projets d'actions innovatrices urbaines. COMMUTE (Collaborative Mobility Mannagement for Urban Traffic and Emissions reduction) est né de la volonté commune entre acteurs publics et privés de concilier attractivité du territoire et mobilité, en facilitant notamment le recours aux modes de transport minimisant les incidences écologiques. COMMUTE a permis la mise en place d’un système de gestion collaborative public/privé de la mobilité urbaine avec l’ensemble des acteurs de la plateforme aéroportuaire et aéronautique. Il proposera aux usagers un certain nombre d’initiatives pour leurs déplacements quotidiens en fonction des modes de travail de chacun (covoiturage, report intermodal, l’usage de voies régulées, mutualisation de dispositifs, télétravail ou modulation d’horaires, etc.), réduisant ainsi progressivement la place de la voiture individuelle, décongestionnant et améliorant la mobilité urbaine. Le projet Européen COMMUTE est coordonné par Toulouse Métropole, en partenariat avec l’aéroport de Toulouse-Blagnac, Airbus, ATR, Safran, Tisséo Collectivités, Sopra Steria, Afnor et le Club d’entreprises Réussir. L’un des objectifs de COMMUTE est, à terme, de proposer un modèle réplicable sur d’autres métropoles françaises.