Informations

Info trafic : en raison de travaux du tramway, l’arrivée sur l’aéroport depuis l’A621 pourrait être perturbée, entre 10h00 et 16h00, du 14 au 30 avril. Plus d'informations

Société Aéroport Toulouse-Blagnac

Une société de droit privé

La société Aéroport Toulouse-Blagnac est une société de droit privé, créée au mois de décembre 2006 sous la forme d'une société par actions simplifiée. Elle a été transformée en Société Anonyme à Directoire et Conseil de surveillance, lors de l'assemblée générale extraordinaire du 21 mars 2007.

Son activité ?

Elle assure la gestion de l'aéroport de Toulouse-Blagnac qu'elle exploite dans le cadre d'une concession de service public consentie avec l'Etat jusqu'en 2046.

Les chiffres clés (2013)

  • 5e aéroport de France et 1er aéroport “business”
  • 1er aéroport régional de fret
  • 7 567 634 passagers (+ 0,1 %)
  • 83 774 mouvements d’avions (-4,9 %)
  • 29 compagnie aériennes régulières : 16 lignes nationales et 44 liaisons internationales
  • 47 destinations charters à l’export
  • 1,4 % d’augmentation du trafic régulier national
  • le segment low cost représente 27,4 % du trafic total de la plateforme 
  • 117 ME de chiffre d’affaires en 2013

Bilan 2013

Après deux années de forte hausse, l’aéroport de Toulouse-Blagnac a consolidé son trafic en 2013, avec un meilleur taux de remplissage des avions. Achevant son programme de modernisation des infrastructures, l’aéroport a refait à neuf l’une de ses pistes, pour préparer l’avenir du transport aérien.

Les grands chantiers ont jalonné l’existence de l’aéroport de Toulouse-Blagnac, ces dernières années. Après le Hall D et le parc autos P2, l’aéroport a lancé pendant l’été 2013 la remise à neuf de la plus ancienne de ses pistes, la 14L- 32R.

Ce chantier majeur, qui a nécessité la mise en œuvre de deux usines de production d’enrobés mobiles, a mobilisé plus de 200 ouvriers pendant tout l’été. Les taxiways reliant les deux pistes ont également été rénovés. Qu’il s’agisse des bâtiments ou des pistes, l’aéroport de Toulouse-Blagnac achève ainsi une période de grands
travaux destinés à accroître la performance de son service aux passagers et aux compagnies aériennes.

Dans cet environnement tourné vers l’avenir, l’aéroport a connu une année de stabilité du trafic, après la forte hausse de l’offre liée à l’ouverture des bases régionales Air France et easyJet en 2012. Malgré le repli de l’offre, en particulier d’Air France, le trafic aérien est en très légère progression, grâce à un taux de remplissage d’avions plus fort qu’en 2012. Au final, plus de 7,5 millions de passagers ont été accueillis à Toulouse-Blagnac en 2013 (+0,1 %). Le trafic sur les destinations internationales a régressé en raison d’une baisse de l’offre (-1,5 %), contrairement au trafic national qui a enregistré une progression de 1,4 %.

Le trafic fret et poste est lui aussi en augmentation, avec une hausse de 2,6 %.

Alors que les chiffres du trafic passager sont restés stables, les mouvements d’avions commerciaux ont diminué de manière importante (- 5,2 % - 83 774 mouvements), affichant un niveau inférieur à celui de 2011. Sur le cœur de nuit, l’activité est en net repli, confortant les engagements pris par Aéroport Toulouse-
Blagnac dans le cadre de l’observatoire des vols de nuit.

2014 devrait marquer le retour à une hausse modérée du trafic passagers, de l’ordre de 2%.