globe trottez

Le blog de l'aéroport de toulouse

Vu à l'aéroport

L’aéroport de Toulouse-Blagnac rapproche les amoureux qui vivent une relation à distance

Publié le 08 octobre 2020

S’aimer à distance, ce n’est pas nouveau. Nos grands-parents l’ont vécu pendant la guerre, ils ont connu l’impatience de recevoir une lettre, et la délectation de se laisser aller, ne serait-ce que quelques heures, dans les bras de l’être aimé. Mais en 2020, vivre une relation à distance a un tout autre visage. Avec la possibilité de s’appeler en vidéo à portée de clic et les vols courts comme longs courriers de plus en plus accessibles à tous, les kilomètres qui séparent les amoureux deviennent anecdotiques. C’est l’amour 2.0. Et l’aéroport de Toulouse-Blagnac en est le témoin au quotidien.

Un couple de Blagnacais se retrouve tous les mois dans le hall C

Ce mercredi 15 janvier 2020, Claire et Nicolas se retrouvent dans le hall C, porte 2. Ensemble depuis 7 ans, ils vivent une relation à distance depuis 2017. C’est un choix qui s’est imposé à eux quand Claire, 23 ans, a été acceptée à l’EDHEC, une école de commerce située à Lille. Le jeune couple, habitué à se côtoyer très régulièrement à Blagnac, dont ils sont tous deux originaires et où ils fréquentaient le même club de handball, a donc dû réajuster ses habitudes. Malgré un retour à la normale de quelques mois début 2018, la distance s’est de nouveau immiscée dans leur quotidien en septembre 2018, quand Claire s’est installée à Paris pour effectuer une alternance à la Fédération Française de Football.

Claire et Nicolas Aéroport Toulouse Blagnac

Une distance qui est devenue routinière

Quand Claire était à Lille, le couple ne pouvait se voir qu’une fois par mois. Mais aujourd’hui qu’elle travaille à Paris, les amoureux essaient de se retrouver toutes les 2 à 3 semaines. Nicolas, 24 ans, qui est professeur de Judo pour le club BSC Judo et préparateur physique pour l’équipe de foot de Blagnac, nous confie “j’essaie de la rejoindre dès que possible, mais je travaille souvent les week-ends, alors ce n’est pas toujours évident”. Si la distance était difficile au début, nous confie Claire, aujourd’hui c’est devenu la routine. « Mais il y a toujours ce petit moment d’attente qui fait plaisir quand on se retrouve » ajoute Nicolas.

Des voyages pour mieux se retrouver

Retrouvailles à l'aéroport de Toulouse

N’ayant que le week-end à partager ensemble, les amoureux empruntent l’avion pour gagner du temps. Ainsi, ils peuvent se retrouver en seulement deux heures. “Mais on essaie quand même de beaucoup voyager pour créer un maximum de souvenirs ensemble” précise Claire. Avec la distance, les moments passés à deux deviennent encore plus précieux et ils tiennent à les vivre intensément. Il y a deux ans, ils sont partis à Venise. L’an dernier, à Singapour. Cette année, ils mettront le cap sur le Canada pour passer le réveillon chez la cousine de Nicolas. Pour eux, les aéroports font désormais partie intégrante de leur relation !

La relation à distance, c’est le quotidien d’1 million de français !

Aujourd’hui, les étudiants sont de plus en plus mobiles et beaucoup de formations impliquent des semestres à l’étranger. Un changement d’emploi ou une rencontre en ligne peuvent également aboutir à une relation à distance. Mais avec tous les moyens de communication disponibles et les lignes directes à petit prix, la séparation physique ne fait plus peur. Alors...

Loin des yeux, près du cœur ?