globe trottez

Le blog de l'aéroport de toulouse

Paroles de voyageurs

J’ai visité les catacombes de Paris... Et je n'ai même pas eu peur !

Publié le 08 octobre 2020

Pauline Perrier

Blogeuse voyage

Je connaissais de Paris ses attractions les plus imposantes. La Tour Eiffel, le Louvre, le jardin des Tuileries... Mais le ventre de la capitale abrite une attraction qui m’a bien plus surprise : des catacombes ! À l'origine, il s'agissait d'anciennes carrières situées dans le 14e arrondissement, près des stations Denfert-Rochereau et Saint-Jacques. C'est à la fin du 18e qu'on a transformé le site en ossuaire municipal pour des raisons de salubrité, évacuant les autres cimetières de la capitale. Aujourd'hui, les os d'environ 6 millions d’individus reposent dans les catacombes de Paris.

Pourquoi visiter les catacombes de Paris ?

J'ai beau être une grande fan de Tim Burton, je dois avouer qu'une telle visite m'effrayait un peu. Il y a une différence entre la représentation poétique de la mort à travers un écran et le fait de la côtoyer de près. Et puis... Un lieu où reposent 6 millions de parisiens ne peut qu'être un lieu chargé d'histoire. Et je n'ai pas été déçue !

Catacombes de Paris

Une descente en douceur

La découverte des catacombes de Paris se fait pas à pas. Après avoir descendu une centaine de marches, j'arrive dans une salle qui nous présente l'histoire des lieux. Ensuite, j'emprunte des galeries dénuées d'ossements. Celles-ci débouchent sur d'autres galeries, fermées par des grilles. Il y a également deux salles, préservées à l'état de carrière. Au début, donc, j'ai simplement le sentiment de me balader dans le souterrain d'un château et l'ambiance n'est ni pesante, ni solennelle. Puis soudain s'érigent deux piliers autour d'une porte métallique, reliant l'inscription "Arrête ! C'est ici l'empire de la mort." Là, bonjour l'ambiance... Mais bon, la visite ne dure qu'une petite heure et les galeries accessibles au public font moins de 2km. Je me rassure en me disant que je n'aurai pas le temps d'angoisser et me concentre bien sur les paroles de la guide pour oublier ce qui m'attend derrière la porte.

Une visite entre Histoire et mysticisme

Une fois près des ossuaires, je trouve les premières minutes impressionnantes. Cependant, je ne me sens pas mal à l'aise. Contrairement à ce que j'avais imaginé, les galeries sont plutôt larges, même si le plafond est bas, et c'est assez éclairé pour qu'on ne se sente pas oppressé. De nombreuses plaques, explicatives ou littéraires, surmontent les ossuaires et donnent l'impression de visiter un musée. Il y a quelques curiosités également, comme la fontaine de la Samaritaine au beau milieu d'une salle, ou la lampe sépulcrale. Cette dernière servait à brûler de la résine de poix pour rendre l'air plus respirable pour les ouvriers. Autour de moi, des visiteurs échangent quelques blagues pour détendre l'atmosphère. "Regarde celui-là, il te regarde !" dit l'un d'eux en désignant un crâne. Cela me semble la meilleure façon d'appréhender les lieux.

PHOTO / légende Ossements entreposés dans les galeries des catacombes de Paris

Et sur le plan pratique ? 

La visite dure environ une heure et coûte 13€ par personne en tarif normal et sans audioguide. Vous pourrez accéder au site via la station de métro Denfert-Rochereau. Attention, la température ambiante est de 14 degrés dans les galeries, donc n’oubliez pas de vous couvrir. Il est également à noter que la visite est déconseillée pour les personnes souffrant d’insuffisance cardiaque ou respiratoire. Le site ne se prête pas non plus à l’accueil de personnes en mobilité réduite.

A lire sur le même sujet : Vol à moins de 100€ au départ de Toulouse : 5 destinations à découvrir !