globe trottez

Le blog de l'aéroport de toulouse

Bons Plans

Grande Canarie, petit budget !

Publié le 09 août 2022

Vous avez travaillé tout l’été et vous n’avez pas pu partir en vacances ? Pas de panique, le mois de septembre est là pour vous : au programme, la découverte d’une île au climat idéal toute l’année, Grande Canarie !

Comme son nom l’indique, cette île est la plus grande de l’archipel des Canaries. Parfois comparée à un continent en miniature en raison de la diversité de ses paysages et de ses climats, Grande Canarie est parfaite pour des vacances en famille ou entre amis. Si vous avez un petit budget, venez lire nos conseils pour voyager pas cher lorsqu’on est étudiant.

Bien sûr, la visite de la capitale Las Palmas est un incontournable, ainsi que les villes de Végueta et Triana.

Avec un coût de la vie presque 30% moins cher qu’en France, c’est la destination idéale pour voyager pas trop cher ! En plus, il y a beaucoup de choses à faire et à voir gratuitement. Trop beau pour être vrai, vous dites ? Lisez la suite !

 

Caldera de Bandama, balade sur un volcan

caldera de bandama

On commence fort avec une randonnée dans un cratère (éteint, on vous rassure) de 1000 mètres de diamètre et profond de 200 mètres ! La Caldera de Bandama offre de belles randonnées à travers des sentiers de roche volcanique. Cet espace d'une grande richesse naturelle s'est formé il y a cinq milliard d'années. Le pic à 569 mètres, Pico de Bandama, dispose d’une plateforme d’observation d’où il est possible de profiter de la vue splendide sur le nord et l’est ainsi que sur le centre montagneux à l’ouest. Par un ciel clair, il est même possible de voir l’île voisine de Fuerteventura !

Accessible en voiture ou en bus organisé, le cratère est assez facilement atteignable même si la route montagneuse peut faire un peu peur !

Prix : 0€ ! (prévoir seulement le coût du trajet et d’une bouteille d’eau bien nécessaire !)

 

Dunas de Maspalomas, expérience mini-désert

dunas de maspalomas

Les dunes de Maspalomas représentent un espace naturel unique sur les îles Canaries pour leur beauté et la variété de l’écosystème qu’elle héberge. Pour mieux découvrir cet endroit naturel, nous vous recommandons de visiter le centre d'information et le belvédère, situés à l'Hôtel Riu Palace, dans le secteur Nord-est de Maspalomas connu comme Playa del Inglés. Un sentier y commence.

Protégé par le gouvernement des Canaries comme réserve naturelle spéciale, cet espace de 400 hectares comprend une plage splendide, un champ de dunes de sable, un bois de palmiers et un lac.

Prix : 0€ ! (prévoir seulement le coût du trajet et éventuellement un pique-nique)

 

Puerto de Mogan, yachts luxueux et embarcations de pêche

puerto de mogan

Dans le port de plaisance de Puerto de Mogán, au sud de Gran Canaria, les yachts les plus luxueux côtoient les embarcations de pêche. Ses 217 postes d’amarrage accueillent des bateaux mesurant jusqu’à 40 mètres de long et ont une profondeur qui se situe entre deux mètres à marée basse et sept mètres à marée haute. Chaque vendredi matin, un marché a lieu sur le quai de plaisance, où il est possible d’acheter des fruits ainsi que des produits artisanaux. La marina de Puerto de Mogán permet aux visiteurs de se promener dans les rues et entre les canaux d’eau salée, et de finir la journée en profitant de la large offre gastronomique de la zone. L'observation des cétacés est une des activités les plus attractives du coin pour les amoureux de la mer.

Si vous optez pour une visite culturelle, nous vous recommandons vivement de vous balader dans les rues de la vieille ville de Mogán. Vous pourrez y contempler l’Église de San Antonio de Padua. À l'intérieur, vous pourrez voir un magnifique plafond à caissons de bois. Tout près du Parc Nicolás Quesada, à l'Angle Mima, vous pourrez admirer les cinq panneaux muraux qui présentent les costumes traditionnels canariens. Autre curiosité, sur la route du Port de Mogán se trouve le Moulin Quemado, construit au XIXème siècle et qui approvisionnait tout le canton en gofio (farine grillée) et farine. Il s'agit du plus grand moulin à vent de l'île, et il atteint sept mètres de haut.

Cette commune possède le plus grand barrage de l’Île : La Presa de Soria, à 18,8 kilomètres de Mogán. Sa végétation est composée principalement de chardons et euphorbes, plantes endémiques de l’Île, mais elle possède également une importante végétation de pins canariens qui couvre ses sommets, oasis de palmeraies canariennes et arbres de fruits exotiques.

Prix : 0€ pour la visite du port mais prévoir un petit budget d’environ 15€ pour profiter d’un bon repas sur place.

 

Agüimes, bourg atypique

aguimes

A seulement 29 kilomètres de Las Palmas, Agüimes est divisé en 3 parties bien distinctes : la première, celle à 300 mètres d’altitude, où le sommet est situé, la deuxième étant celle de l’agriculture à 275 mètres d’altitude et le centre historique, puis celle de la côte qui se prolonge jusqu’au village de pêcheurs d’Arinaga.

Le centre historique avec le Temple Paroissial de San Sebastian, un bâtiment ressemblant à une cathédrale, fût déclarée Monument Historique Artistique National en 1981. Un véritable exemple de l’architecture néoclassique canarienne à ne pas manquer !

L’hôtel Casa de los Camellos, bâtiment de plus de 300 ans ayant appartenu à une famille aristocrate, mérite le coup d’œil également. Temisas, à 9,6 km du centre historique de Agüimes, un magnifique cadre paysage contempler un extraordinaire paysage de montagnes, le Roque Aguayro et l’oliveraie la plus importante de l’Archipel canarien.

Guayadeque, à 3 kilomètres du centre d’Agüimes est un profond ravin qui divise l’île et est classé comme Monument Naturel et Bien d’Intérêt Culturel. C’est ici que se trouve le très intéressant village troglodyte de Cueva Bermeja, la chapelle de l’apôtre San Bartolomé ainsi que d’accueillants restaurants taillés dans la roche de la montagne. Il possède également un Centro de Interpretación enfoui dans un bâtiment creusé dans ses versants.

Parmi les plages d’intérêt, la Playa de Vargas, considérée comme une des meilleures plages du monde pour la pratique de la planche à voile extrême. C’est pour cette raison que chaque année a lieu un championnat du monde, qui attire les véliplanchistes les plus renommés de ce sport.

Mais si vous préférez apprécier les fonds marins de Gran Canaria, Agüimes vous offre une des plages les plus spectaculaires pour la pratique de la plongée sous-marine : la Playa de El Cabrón, un espace marin des plus riches en termes biologiques et écologiques de l’Archipel canarien.

Prix : la visite de la ville est gratuite, mais si vous souhaitez profiter des activités sous-marines où faire de la voile, un budget sera à prévoir.

 

Les Tobas de couleur dans le Barranco de las Vacas, paysages insolites

tobas de colores barranco

Comment parler de Grande Canarie sans évoquer les Tobas de colores dans le Barranco de las Vacas !

Situés dans la commune d’Agüimes, cet endroit vous emmènera vers d’autres mondes… Le « tuf » est un type de roche volcanique, légère et de consistance poreuse, formée par l'accumulation de cendres ou d'autres petits éléments qui sont expulsés lors des éruptions.

Dans le cas des Tobas de Colores du Barranco de las Vacas, les experts s'accordent à dire qu'ils ont été formés par la force de l'eau. Les fortes pluies d'antan ciselaient ces 50 mètres de roche, la transformant en un fascinant caprice géologique. Une œuvre authentique de la nature presque inconnue jusqu'à récemment. Et c'est qu'obtenir la "photo parfaite" tant attendue dans cet endroit magique est devenu presque une "mode". C'est pourquoi, d'être un lieu peu fréquenté, il est maintenant difficile d'en profiter avec la tranquillité qu'il provoque et nécessiterait.

Pour vous rendre sur place, vous devez prendre la GC-550 jusqu'au km 14. Mais si ces indications vous perdent plutôt, le plus sûr est de dire à Google Maps de vous emmener à « Tobas de Colores del Barranco de las Vacas ». Là, il vous mènera au bon endroit et vous ne perdrez pas.

L'application vous mènera à un pont de pierre qui glisse sur un virage assez en épingle à cheveux sur la route. De là, vous pouvez déjà voir les Tobas. Cependant, pour faire l'itinéraire, vous devez accéder à un chemin qui commence environ 200 mètres avant la courbe. À seulement 4 minutes de marche sans aucune difficulté.

Prix : la visite est gratuite mais prévoyez de louer une voiture pour accéder au lieu.

 

Artenara, village de charme

Artenara

Au sommet de l’île de Gran Canaria et à 50 kilomètres de la capitale, à 1270 mètres d’altitude, Artenara est le lieu idéal pour apprécier les sites archéologiques où on découvre le mode de vie des aborigènes canariens. La visite à l’Ermitage de la Virgen de la Cuevita fait partie des parcours typiques étant donné que celui-ci fut creusé à même la falaise, Il est situé à 400 mètres du centre-ville.

La visite du mirador Unamuno mérite aussi qu’on s’y arrête, vous y trouverez une sculpture de l’écrivain et philosophe tout en ayant une vue spectaculaire, ce site rend hommage au séjour d’Unamuno sur l’île en 1910.

Prix : la visite du village est gratuite.

 

Parc rural del Nublo, le plus grand espace naturel de Gran Canaria

parc rural del nublo

Le Parc Rural del Nublo, l'espace naturel le plus grand de l'île de Gran Canaria, renferme, parmi ses nombreuses valeurs naturelles et culturels, le principal symbole de l'île : le monolithe volcanique du rocher Nublo. Le parc mesure 26 000 hectares de l'occident de l'île et est composé de 30 petites villes. Il est aussi reconnu réserve de la biosphère par l'UNESCO. Son patrimoine naturel riche comprend des forêts de pins canariens sur les sommets ainsi que des plantes autochtones désertiques.

Plusieurs routes du Nord et de l'Ouest de l'île mènent au parc et ses belvédères (roque Bentayga), ses guinguettes, ses plages (Veneguera), ses zones de camping, ses villages de charme (dont Artenara) et son offre infinie d'hébergements ruraux privés. Vous pourrez monter au pied du rocher Nublo, goûter au bienmesabe sucré de Tejeda et apprécier la beauté des grands barrages. Au centre de visite du rocher Bentayga, vous pourrez choisir l'un des nombreux sentiers, comme celui qui conduit vers la plage vierge Güi Güi.

Prix : l’entrée dans le parc est gratuite.

 

Hébergements :

Les notions de haute, moyenne ou basse saison sont importantes. Basse et haute saison : contrairement à l’Espagne continentale, la notion de haute et basse saison n’est pas la même. L’hiver, pour la douceur du climat, est la période la plus prisée, donc la plus chère.

- Très bon marché : moins de 20 € par personne. Concerne surtout les auberges de jeunesse officielles ou privées.

- Bon marché : de 20 à 40 €.

- Prix moyens : de 40 à 70 €.

- Chic : de 70 à 100 €.

- Plus chic : de 100 à 150 €.

- Très chic : plus de 150 €.

Nourriture :

En règle générale, les prix sont un peu moins élevés aux Canaries qu’en France, voire qu’en Espagne continentale.

- Très bon marché : moins de 8 € (rare !).

- Bon marché : de 8 à 12 €.

- Prix moyens : de 12 à 25 €.

- Chic : de 25 à 40 €.

- Plus chic : plus de 40 €.

Location de voitures :

Sur toutes les îles on trouve quantité de loueurs, dont des petites sociétés locales. Grosso modo, on peut trouver une petite voiture à louer pour environ 30 à 40 € par jour, assurance de base incluse. Les tarifs décroissent à partir de 3 jours. Pour 1 semaine, ça devient particulièrement intéressant : on en trouve à louer à partir de 120 €, parfois moins ! Les sites internet proposent des tarifs souvent très attractifs.

Quelques rares sociétés (Cicar par exemple) acceptent de louer une même voiture pour parcourir plusieurs îles, ce qui peut s’avérer pratique et économique ! Si vous souhaitez en savoir plus sur les autres îles de l’archipel, lisez notre autre article juste ici !

 

En somme, hébergement, nourriture et visites comprises, il est possible de s’en sortir facilement pour moins de 100 euros par jour !